Le taux d’endettement est un indice qui va déterminer votre capacité d’emprunt. Il est systématiquement calculé lorsque vous constituez un dossier de crédit immobilier.

Légalement, il n’y a pas de niveau maximal d’endettement, mais les banques fixent généralement ce taux à 33% des revenus mensuels de l’emprunteur.

Critère fondamental d’obtention d’un prêt immobilier, il a pour objectif d’empêcher le demandeur du crédit de mettre en danger sa santé financière. Son « reste à vivre » doit être suffisant après le paiement des mensualités de remboursement.

 

Taux d’endettement : quels chiffres entrent en jeu ?

 
Le calcul de votre taux d’endettement permettra de déterminer si votre projet immobilier peut être financé.
 

Un calcul obligatoire avant le prêt immobilier

Plusieurs éléments interviennent dans le calcul de votre taux d’endettement maximal :

  • Vos revenus : salaire net, loyer perçu, pension perçue, allocations sociales, etc…
  • Le montant de vos charges : loyer versé, crédit auto, crédit à la consommation, pension versée, etc..

Une fois ces informations récoltées, il suffit de diviser vos charges par vos revenus, puis de multiplier le résultat par 100 pour trouver le pourcentage de votre taux d’endettement. Pour obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque, ce taux ne doit pas dépasser les 33%.

S’il y a plusieurs cocontractants au prêt, ce sont l’ensemble des revenus et charges qui entrent dans le calcul du taux d’endettement.

Exemple : Vos revenus mensuels s’élèvent à 2500 € et vos charges à 500 €. Le calcul de votre taux d’endettement sera donc :

(500/2500) x 100 = 20

Votre taux d’endettement est donc de 20 %
 

Faire une simulation de son prêt immobilier

Une simulation de votre prêt immobilier vous permet de visualiser votre projet sur la durée. Grâce aux informations renseignées, un simulateur en ligne vous indique vos capacités d’emprunt et trouve la meilleure offre de prêt possible avec un taux avantageux.

Vous savez à combien s’élèvent vos mensualités de remboursement et pouvez comparer les différentes offres. Si vous souhaitez effectuer une simulation de votre crédit immobilier, cliquez ici.
 

Les conditions particulières

 
Selon votre situation familiale et financière, des exceptions peuvent être faites concernant votre capacité d’emprunt.

En effet, lorsque vos revenus sont élevés, les établissements bancaires sont plus souples et autorisent un taux d’endettement supérieur à 33%. Vous devez simplement prouver que vous êtes bien en mesure d’assumer le crédit.

En réalité, c’est surtout le « reste à vivre » qui est pris en compte, autrement dit la somme qu’il vous reste après le paiement de vos charges et de vos mensualités de remboursement.

Si en règle générale, les banques considèrent qu’il n’est pas raisonnable de s’endetter au-delà de 33%, un « reste à vivre » suffisant peut compenser votre taux d’endettement.

Dans le cas contraire, c’est-à-dire en cas de faibles revenus, c’est le quotient familial qui entre en considération. Il s’agit du nombre de parts affectées à chaque foyer fiscal pour le calcul de l’impôt sur le revenu. Pour obtenir sans problème un prêt immobilier, il est recommandé d’avoir un quotient familial supérieur à 4 500 €.

Pour aller plus loin et en apprendre davantage sur les crédits immobiliers et le taux d’endettement, c’est par ici.