Qu’est-ce que l’éco prêt à taux zéro ? Combien obtenir son éco-PTZ ? A qui faire appel pour simuler son éco-prêt ?

Vous souhaitez mettre en œuvre des travaux de rénovation dans votre maison et vous souhaitez financer votre projet grâce à un prêt à taux zéro. Vous avez tout à fait raison, pensez à bien vérifier que les travaux à réaliser sont bien éligibles à l’éco prêt.

 

Les utilisations d’un Éco prêt (prêt écologique)

 

Faire une demande d’éco prêt n’est pas une action anodine. En effet, pour pouvoir bénéficier de cette aide financière, vous devrez respecter plusieurs conditions tant sur votre situation personnelle, sur votre logement, sur la nature des travaux et même sur le choix de l’entreprise du bâtiment qui effectuera les travaux. Nous faisons le point sur les différents critères à remplir pour pouvoir faire un prêt éco PTZ auprès de votre établissement bancaire.

 

Qui peut bénéficier de l’éco PTZ ?

Pour bénéficier du prêt écologique, il faut remplir certains critères au niveau de votre situation personnelle et du logement dans lequel seront effectués les travaux de rénovation en faveur de la transition énergétique.

Tout d’abord, pour pouvoir emprunter dans le cadre d’un éco prêt à taux zéro, vous devez être propriétaire du logement. Soit propriétaire occupant, soit propriétaire bailleur. Les locataires d’un logement ne peuvent pas bénéficier du prêt à taux zéro.

Par ailleurs, pour se voir octroyer un éco-prêt par la banque, votre logement doit répondre à deux conditions. Votre logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990 et il doit être utilisé comme votre résidence principale. Vous l’aurez compris, les travaux de rénovation dans une résidence secondaire ne peuvent pas bénéficier du prêt à taux zéro.

 

Les travaux éligibles à l’éco prêt à taux zéro

Les particuliers et les entrepreneurs individuels (commerçants, artisans) désireux d’associer leur bien immobilier au respect de l’environnement pourront donc bénéficier d’un prêt écologique ou d’un éco prêt pour certains travaux de rénovation définis par le code des impôts.

Retrouvez les travaux éligibles à l’éco prêt à taux 0 et ses conditions :

  • Equiper sa maison de panneaux solaires ou tout autre équipement de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (énergie solaire, éolienne, hydraulique).
  • Acquisition d’appareils de régulation du chauffage du bien immobilier.
  • Installation d’une chaudière à basse température.
  • Travaux d’isolation thermique des murs et vitres (lors de la rénovation d’un appartement par exemple).
  • Installation d’une chaudière à basse température.
  • Mise en place d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude utilisant le bois ou d’autres biomasses pour une maison ou un appartement.
  • Installation de pompes à chaleur au sein d’un bien immobilier.

 

Demander un Eco-PTZ et son crédit d’impôt

 

Si vous êtes éligible à un éco PTZ, il y a de fortes chances pour que vous puissiez bénéficier également d’un crédit d’impôt CITE mis en place par l’Etat. D’ailleurs, au delà de l’éco PTZ, vous pouvez cumuler différentes aides comme les aides de l’Anah et le prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété

Toutefois, il y a une condition non négociable pour pouvoir faire la demande de ce type d’aide pour financer ses travaux. En effet, l’entreprise du bâtiment qui réalisera vos travaux doit être RGE c’est à dire avoir le label Reconnu Garant de l’Environnement.

Si vous avez rempli tous les critères pour prétendre à l’éco PTZ, vous pouvez faire la demande de simulation de l’éco prêt auprès des banques.

Pour compléter votre dossier et formalités à l’obtention du prêt vous devrez fournir entre autres : un justificatif de résidence principale, un justificatif de la date de construction du logement, un devis du professionnel avec sa certification RGE, et d’autres justificatifs demandés en fonction de la banque convoitée.

Vous pouvez donc cumuler PTZ et crédit d’impôt. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est une mesure qui vous permet de bénéficier d’une remise d’impôt à hauteur de 30 % des sommes engagées sur des travaux de rénovation améliorant les performances énergétiques de votre logement.

demande de CITE

Le PTZ et le CITE sont 2 aides cumulables. Généralement si un projet travaux est éligible à une de ces 2 aides, il y a de fortes chances pour qu’il soit éligible à l’autre. Renseignez-vous auprès de votre artisan.

Les travaux éligibles à un PTZ sont donc généralement également éligibles à un crédit d’impôt. Pour plus d’informations n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre artisan.

Pour bénéficier d’un PTZ ou d’un crédit d’impôt, vous devez obligatoirement faire appel à un artisan professionnel. Celui-ci doit détenir la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

Les formalités de l’éco PTZ

 

Lorsque l’on parle éco-PTZ, on se demande souvent si on a le droit de l’obtenir. Pourtant, il ne faut pas oublier les détails de l’éco prêt :

  • Le montant maximum à emprunter par le biais de éco prêt est de 30 000 euros.
  • Le droit qu’à un seul PTZ individuel par logement.
  • La durée maximale de remboursement de l’éco prêt à taux 0 est de 15 ans.

 

Le prêt écologique en dehors de la sphère de l’immobilier

 

Certains organismes bancaires étendent l’accessibilité à un prêt écologique (éco prêt) pour des dépenses rentrant toujours dans le cadre du respect de l’environnement et du développement durable mais s’éloignant du domaine de l’immobilier comme, par exemple, l’éco prêt destiné à l’achat d’une voiture écologique (voiture verte).

Trouver le meilleur taux pour votre emprunt